savoureux

savoureux

savoureux, euse [ savurø, øz ] adj.
• déb. XIIIe; bas lat. saporosus
1Qui a une saveur agréable, riche et délicate. appétissant, délectable, succulent. Le gibier « est une nourriture [...] savoureuse, de haut goût » (Brillat-Savarin). Un morceau savoureux. délicat. Des fruits savoureux. « Le savoureux bouillon des choux » (Maupassant).
2Fig. Qui a de la saveur, du piquant. Livre, récit savoureux. « Sur ces mots de “vie secrète”, on s'attend à de savoureuses indiscrétions » (Henriot).

savoureux, savoureuse adjectif Qui a une saveur agréable : Des fruits savoureux. Qui est plein d'agrément, de charme : Une anecdote savoureuse.savoureux, savoureuse (synonymes) adjectif Qui a une saveur agréable
Synonymes :
- délectable
- délicieux

savoureux, euse
adj.
d1./d Qui a une saveur, un goût agréable.
d2./d Fig. Qui stimule agréablement l'intérêt. Un récit savoureux.

⇒SAVOUREUX, -EUSE, adj.
A. — [En parlant d'un aliment plus souvent que d'une boisson] Qui a une saveur très agréable. Synon. délectable, délicieux, succulent. Fruit, gâteau, morceau de viande, vin savoureux; savoureuse eau-de-vie. Ce potage breton encore très peu connu à Paris; ça ressemble à une bisque, mais avec quelque chose de plus fin, de plus savoureux (GONCOURT, Journal, 1884, p. 319). Un hérisson bouilli est tendre et savoureux autant qu'un poulet de grain (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 289).
♦ [P. méton.] Les muletiers étaient charmés de voir leurs bêtes se remettre à vue d'œil de leurs fatigues, au moyen de ce savoureux repas (GOBINEAU, Nouv. asiat., 1876, p. 328). C'est (...) le moment des festins savoureux (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 34).
P. anal. Le tabac belge, le savoureux tabac des Ardennes et de la Semois fleurait bon, à brûler dans ce vieux bois plein de senteurs (VAN DER MEERSCH, Empreinte dieu, 1936, p. 51).
B. — Au fig.
1. Qui produit une sensation agréable.
a) [En parlant d'une chose concr.] Savoureuse odeur. Elles ont (...) des joues fermes et des lèvres fraîches; et leur baiser violent est fort et savoureux comme un fruit sauvage (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Miss Harriet, 1883, p. 862):
... la pierre dont sont bâties la paroissiale et les maisons (...), de la couleur rose-orangé qu'a la chair de la pêche de vigne ou de la mangue. Ce n'est rien d'autre que la pierre du pays. Nous retrouverons en descendant vers Valencia plusieurs villages de cette couleur savoureuse...
T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 45.
b) [En parlant d'une chose abstr.] Bonheur, moment savoureux; heure, minute savoureuse. Je l'avoue, j'aimais la vie. Je l'ai trouvée bonne et savoureuse (RENAN, Drames philos., Abbesse Jouarre, 1886, 2, I, p. 633). Comme Antoine se sentait tranquille, comme sa solitude lui paraissait savoureuse! (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 752).
2. Qui a du charme, du sel, qui séduit l'esprit, stimule l'attention, l'intérêt. Synon. piquant.
a) [En parlant d'une chose] Anecdote, citation, réplique savoureuse; accent, humour savoureux; livre, style savoureux. Comme ce dernier vers est savoureux! (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 2, 1842, p. 259). Le café du matin dans la chambrée, ou le repos sur les lits pendant l'après-midi, paraissaient meilleurs, quand quelque ancien servait à l'escouade gourmande et paresseuse quelque savoureux détail sur un képi qu'avait Saint-Loup (PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 94).
b) [En parlant d'une pers.] Je n'ai pas voulu interrompre mon pittoresque correspondant, il est trop savoureux (BREMOND, Poés. pure, 1926, p. 135). Une œuvre (...) où M. François Coppée se montrerait tout entier: virtuose impeccable, songeur délicat, (...) capable de raffinement, de mièvrerie, et aussi de franche et populaire émotion, peintre savoureux et fin des réalités élégantes et vulgaires (LEMAITRE, Contemp., 1885, p. 111).
3. P. antiphr. [En parlant d'une chose pénible] Que l'on ressent longuement, avec complaisance. On sent que tous les jours doivent s'y passer pareils [à Blois], qu'ils doivent y être, (...) pleins de mélancolie savoureuse et de langueurs émouvantes (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 166). La nuit s'écartait sur les tuiles, et un savoureux désespoir me tenait l'âme immobile (RENARD, Journal, 1906, p. 1097).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1200 [JEAN BODEL, Saisnes, éd. F. Menzel et E. Stengel, V: La bouche ot savoreuse [une femme], plus vermeille que sans]; b) XIIIe s. viande saverouse (Ysopet de Lyon, XII, 76 ds Rec. gén. des ysopets, éd. J. Bastin, t. 2, p. 107); fin XIIIe s. savereus mes (Chastelain de Couci, éd. J. E. Matzke et M. Delbouille, 8048); 2. ca 1220 fig. joie saverouse (GUI DE CAMBRAI, Barlaam et Josaphat, 8373 ds T.-L.). Dér. de saveur; suff. -eux; cf. le b. lat. saporosus « sapide ». Fréq. abs. littér.:403. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 373, b) 254; XXe s.: a) 749, b) 808.
DÉR. Savoureusement, adv. a) [Corresp. à savourer A] Vx. En savourant. Manger, boire savoureusement (Ac. 1835-1935). b) Au fig. D'une manière savoureuse. ) [Corresp. à savoureux B 1] Bientôt l'animal se tordit dans des convulsions horribles (...). C'était un spectacle bien doux pour moi, et je goûtais savoureusement le plaisir des dieux (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 218). Et la terre, depuis longtemps aride et maigre, Pendant longtemps boira joyeuse votre sang Dont la lourde vapeur savoureusement aigre Montera vers la nue (VERLAINE, Œuvres compl., t. 1, Jadis, 1886, p. 356). ) [Corresp. à savoureux B 2] Histoire savoureusement racontée. Il me répondit (...) en un style savoureusement hybride, où des périodes d'une cadence à ravir Chateaubriand (...) recélaient en leur sein — en leur auguste sein — les plus effarants jurons (COLETTE, Cl. ménage, 1902, p. 73). Le roman, qu'il conte des aventures romanesques (...), qu'il décrive savoureusement les mœurs de l'Ancien Régime ou qu'il dépeigne les événements dramatiques des dernières guerres (Arts et litt., 1936, p. 56-03). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. ca 1210 (Dolopathos, éd. Ch. Brunet et A. de Montaiglon, 9287: Les eulz et la bouche et la faice Li baisse saverousement); de savoureux, suff. -ment2.
BBG. — GALL. 1955, p. 41.

savoureux, euse [savuʀø, øz] adj.
ÉTYM. V. 1330, savoureus; savorous, v. 1196; du bas lat. saporosus, du lat. class. sapor « saveur ».
1 Qui flatte le palais, qui a une saveur agréable, riche et délicate. || Nourriture savoureuse (→ Gibier, cit. 3). || Mets savoureux. Appétissant, délectable (→ Fondue, cit. 1; recette, cit. 5). || Une savoureuse portion de veau. Succulent (→ Dévorer, cit. 5). || Un morceau particulièrement savoureux. Délicat. || Crème, sauce savoureuse et moelleuse. || Fruit (1. Fruit, cit. 9) savoureux. Délicieux, doux. || Une savoureuse eau-de-vie (→ Prunelle, cit. 1).Herbe (cit. 13) savoureuse.
1 Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux (…)
Baudelaire, les Fleurs du mal, « Spleen et idéal », XXII.
2 (…) il humait seulement avec lenteur le savoureux bouillon des choux, laissant le pain au fond de son assiette.
Maupassant, l'Inutile beauté, « Champ d'oliviers », III.
2 (Fin XIIe, savereus). Fig. Qui a de la saveur (fig.), du sel, du piquant. || Style, livre savoureux (→ Exégèse, cit. 3). || Anecdote, histoire, citation savoureuse (→ Floraison, cit. 5). || Un savoureux accent bourguignon.
3 Sur ces mots de « vie secrète », on s'attend à de savoureuses indiscrétions, à des révélations scandaleuses.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 217.
4 (…) la foule s'en brisait les côtelettes tellement elle trouvait l'aventure savoureuse.
R. Queneau, Pierrot mon ami, p. 25.
CONTR. Fade, insipide. — Médiocre.
DÉR. Savoureusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • savoureux — savoureux, euse (sa vou reû, reû z ) adj. Qui a une bonne, une agréable saveur. •   Les pommes de terre qu on cultive aujourd hui partout avec un très grand soin, et dont j ai fait le pain le plus savoureux avec moitié de farine, VOLT. Pol. et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • savoureux — Savoureux, [savour]euse. adj. Qui a bonne saveur. Viandes savoureuses, bien savoureuses. mets savoureux. fruits savoureux …   Dictionnaire de l'Académie française

  • SAVOUREUX — EUSE. adj. Qui a une bonne saveur, une saveur agréable. Un mets savoureux. Des fruits savoureux. Une viande savoureuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • savoureux — adj., délicieux, exquis, doux, agréable à manger, qui a du goût, (ep. d un mets) ; (Albertville) doux et peu salé : sado, a, e (Albanais 001, Albertville, St Martin Porte, Samoëns, Saxel, Thônes), R. l. sapidum ; fameû, za, e <fameux> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SAVOUREUX, EUSE — adj. Qui a une bonne saveur, une saveur agréable. Un mets savoureux, Des fruits savoureux. Fig., Un style savoureux. Une plaisanterie savoureuse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • saourus — savoureux …   Dictionnaire Breton-Français

  • sasun — savoureux …   Dictionnaire Breton-Français

  • savoureuse — ● savoureux, savoureuse adjectif Qui a une saveur agréable : Des fruits savoureux. Qui est plein d agrément, de charme : Une anecdote savoureuse. ● savoureux, savoureuse (synonymes) adjectif Qui a une saveur agréable Synonymes : délectable… …   Encyclopédie Universelle

  • fruit — 1. fruit [ frɥi ] n. m. • Xe; lat. fructus « rapport, revenu » I ♦ 1 ♦ (Au plur.) Vx ou littér. Produits de la terre en général, qui servent à la nourriture des êtres humains, des animaux. Cour. Les fruits de la terre. (av. 1798) Loc. cour.… …   Encyclopédie Universelle

  • maussade — [ mosad ] adj. • malsade XIVe; de 2. mal et a. fr. sade, lat. sapidus « savoureux » 1 ♦ Qui est peu gracieux, peu avenant; qui laisse voir de la mauvaise humeur. ⇒ 1. chagrin, grognon, revêche. Un enfant maussade. Par ext. Caractère maussade. ⇒… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»